top of page
Rechercher

Le célèbre Poulet aux écrevisses ...

Hommage à la maison Bouvarel Qui fut une très belle maison à Saint Hilaire du Rosier 38. Poulet aux écrevisses Ravioles du Dauphiné.

Les années passent... René Bouvarel, le fils de Laurent et de Marie-Louise, prend la suite en 1947. L'année suivante, il épouse Lucette, une jeune Drômoise . René est un autodidacte qui a tout appris en regardant faire sa mère. C'est aussi un créateur. Son Turbot braisé au vin de Champagne et son Lièvre à la broche deviennent célèbres ; pour les déguster, des vedettes du théâtre et du cinéma, des personnalités politiques de tous bords accourent, parfois de fort loin. En 1952, arrive la première étoile au Guide Rouge, suivie de la seconde en 1973. Cinq ans plus tard, René Bouvarel disparaît brutalement. Lucette reprend les rênes avec courage, et décide de maintenir le cap sur la gastronomie goûteuse et conviviale. Elle va s'appuyer sur le chef de cuisine Richard Ferrand, qui saura rester dans la grande tradition tout en sachant évoluer. C'est lui qui créera les Ravioles crémées aux truffes confectionnées sur place par deux "ravioleuses", un plat qui deviendra célèbre dans tout le Sud-Est de la France. Michel Galabru est l'un de ces inconditionnels. C'est lui qui a troussé ce joli compliment sur le Livre d'or de la maison : "Madame Bouvarel a bien de la chance de manger tous les jours chez elle."

En dates 1882 Acquisition du café "La Cagnas" par Romain Bouvarol 1934 Première appariation au Guide Rouge 1947 René et Lucette Bouvarel reprennent la suite des parents 1952 Première étoile au Guide Rouge 1973 Seconde étoile au Guide Rouge Fin de l'histoire dans les années 2005.....




25 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page